Mal de dos, et si on en parlait ?

maux de dos

Légers ou insoutenables, chroniques ou aigus, les maux de dos constituent certainement 80 % des motifs des consultations médicales. En effet, cette maladie touche actuellement une grande partie de la population, et cela autant d’hommes que de femmes. Quelles en sont les véritables causes ? Peut-on les prévenir ou les traiter ?

Quelles sont les origines du mal de dos ?

Plusieurs raisons peuvent être à l’origine des douleurs dorsales. Les causes les plus fréquentes sont l’usure des articulations, la mauvaise posture au bureau, une literie inadéquate et le vieillissement. En effet, les articulations vertébrales sont tout le temps soumises à des mouvements inadaptés, comme effectuer un long trajet en voiture, transporter des charges trop lourdes ou adopter une mauvaise posture répétée. À la longue, ces mouvements inadéquats peuvent endommager les articulations, provoquant une destruction progressive des cartilages. Par ailleurs, le manque d’hydratation et la mauvaise alimentation peuvent également causer des maux de dos. En fait, la consommation d’aliments trop gras, trop sucrés et trop riches en viandes favorise l’inflammation chronique. À part cela, l’excès de poids et l’obésité peuvent aussi entraîner des maux de dos. En effet, à force de supporter cette charge supplémentaire, les muscles se relâchent et entraînent une douleur dans le bas du dos.

Comment se manifestent les maladies du dos ?

Les douleurs au niveau du dos peuvent se manifester différemment. Leur intensité ainsi que leur durée sont également variables. Par ailleurs, la douleur peut se traduire comme un spasme musculaire qui peut s’étendre jusqu’au niveau des fessiers, des jambes et à l’arrière des cuisses. Toutefois, il est aussi possible que la douleur se traduit comme un coup de poignard qui peut provoquer le blocage total ou une paralysie passagère du dos. En outre, elle s’accentue lorsque la personne tente de se pencher en arrière. Les douleurs peuvent persister durant des heures ou des jours, cela dépend de la maladie dont la personne souffre.

Quelles sont les différentes sortes de maladies du dos et comment les reconnaître ?

-Le lumbago

Le lumbago est un mal de dos qui se manifeste généralement au niveau du lombaire (la partie basse du dos). Il se traduit par une douleur brutale et aiguë qui provoque un blocage du dos. En outre, la douleur peut durer durant des jours et des semaines si vous ne faites rien. Le plus souvent, le lumbago se manifeste lors d’un mouvement de relèvement trop brusque ou quand la personne soulève une charge trop lourde en ayant le dos très courbé.

-L’arthrose

L’arthrose est un mal de dos qui se situe le plus souvent au niveau des articulations. En effet, elle se manifeste au niveau de la colonne vertébrale, du cou, mais aussi des doigts et de la cheville. L’arthrose se produit parfois par une douleur intense accompagnée d’une raideur des articulations. Cette maladie chronique est due à une usure précoce du cartilage.

-La hernie discale

Le rachis est composé d’un empilement de vertèbres qui sont intercalées d’un disque intervertébral. Ce dernier joue le rôle d’amortisseur pour les vertèbres. Lorsqu’un cartilage de ce disque s’use prématurément, celui-ci sort de sa loge et comprime la moelle épinière. C’est ce qui provoque la hernie discale. Elle se traduit par une douleur intense au niveau du dos ou des névralgies qui provoquent une paralysie du nerf atteint.

Comment soigner et prévenir les maux de dos ?

Peu grave, les maladies du dos peuvent très bien s’estomper au bout de quelques semaines. En revanche, si elles sont plus graves, il existe des médicaments qui peuvent soulager les douleurs. Toutefois, le plus souvent, les personnes souffrant d’un mal de dos préfèrent les massages, les médecines traditionnelles ou les séances de rééducation pour traiter cette maladie. Par ailleurs, la seule solution pour prévenir les maux de dos ou soulager les douleurs peu intenses est de faire du sport. Vous avez le choix entre la natation, la marche, le vélo, le yoga, le tai-chi et le stretching. Pour cela, vous devez pratiquer régulièrement et de façon modérée, voire trente minutes par jour. En effet, bouger permet de renforcer les muscles et assure une bonne mobilité du dos.

Vous pourriez aussi aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :