Comment planter les poireaux d’hiver ?

La plantation de légumes est soumise à des règles strictes. Les poireaux d’hiver, en particulier, nécessitent un semis et un repiquage. Vous voulez savoir comment les poireaux d’hiver sont plantés ? Lisez cet article.

La plantation du poireau d’hiver

Les poireaux d’hiver se cultivent dans une terre fraîche, bien drainée et bien aérée, meuble et profonde. Ceux qui sont vendus au sein des supermarchés ont tous fait l’objet d’un repiquage : une technique qui consiste à déplanter le végétal (le transplant) et à le replanter dans un autre substrat de culture.

Comment se déroule le repiquage du poireau d’hiver ?

Le repiquage est réalisé via des semis de poireaux. Il est possible d’utiliser des semis plantés ou bien d’en acheter auprès d’un horticulteur ou d’un producteur de plants. Pour la première option, le repiquage est possible dès que les semis ont un diamètre similaire à celui d’un crayon. En ce qui concerne la deuxième option, il est nécessaire de s’approvisionner de plants de poireaux en bottes de 50. Une astuce pour avoir de beaux poireaux d’hiver est de les ressuyer au soleil durant 2 ou 3 jours. Avant le repiquage à proprement parler, le feuillage et la racine des plants de poireau sont coupés. Cette opération permet de faciliter l’enracinement et la reprise de chaque plant de poireau. L’étape suivante est la préparation du terrain. L’agriculteur ameublit soigneusement la planche qui accueillera les poireaux. Il les plantera dans des sillons de 10 cm de profondeur. Les plants sont espacés de 30 cm. Viennent ensuite le rebouchage, l’arrosage et le buttage.

Quand récolter les poireaux d’hiver ?

Au fil du temps, le fût des poireaux d’hiver va prendre du volume. La partie enfoncée dans la terre va virer au blanc. Voilà pourquoi, il est important de bien enfoncer les poireaux sous terre durant le repiquage. Sachez que les poireaux peuvent rester sous terre durant toute la saison hivernale.

Qu’en est-il du conditionnement et du transport des poireaux d’hiver ?

À l’instar des autres légumes, le transport des poireaux d’hiver est une tâche exclusivement réservée aux professionnels. Pour expédier les poireaux d’un pays à un autre, il est donc recommandé de solliciter l’aide d’une entreprise qualifiée comme Transports Mesgue, située à Saint-Pol-de-Léon. Cette société est spécialisée dans le conditionnement et le transport de denrées alimentaires.

Les points à retenir sur le poireau d’hiver

Le poireau d’hiver, de son nom scientifique Allium Porum, est un légume aux feuilles engainantes. Dans le monde culinaire, le poireau entre principalement dans la préparation des soupes. Il peut aussi être consommé sous forme de tarte ou en fondue. Ce légume contient du potassium en grande quantité, de la vitamine C ainsi que des vitamines du groupe B, mais également des antioxydants. C’est aussi un excellent source d’eau et de fibres. Il est cultivé à partir du mois de mars. Le repiquage est réalisé 3 mois après (juin, juillet ou août selon les régions), tandis que les récoltes ont lieu vers le mois d’août à décembre et de décembre à avril. Pour votre information, sachez qu’il existe différentes variétés de poireaux dont :

  • Le poireau Arca (cultivé en été et en automne) ;
  • Le poireau Atal (le semis de cette variété de poireau a lieu de janvier à mars) ;
  • Le poireau bleu de Solaise (caractérisé par sa résistance au froid) ;
  • Le poireau de Carentant (avec un fut très gros et un feuillage vert clair) ;
  • Le poireau Malabre (se distingue par sa faible résistance au froid) ;
  • Le poireau Electra (similaire au poireau Malabre, avec son feuillage très large, foncé de couleur vert bleuté) ;
  • Le poireau Tenor (cultivé en automne et au début de l’hiver et arborant un feuillage serré, dressé d’un vert bleuté foncé).

Vous pourriez aussi aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :