Escapade en Inde : 3 endroits qui ne manqueront pas de vous fasciner

L’Inde est une destination qui attire vraiment de nombreux voyageurs. La raison est qu’il y a beaucoup de sites à visiter dans ce vaste pays. Certains comme le Taj Mahal sont incontournables. Mais, vous verrez également des centaines d’autres endroits autres que ce superbe mausolée au cours de votre séjour. Voici quelques-uns des sites indiens qui sont peut-être moins connus, mais qu’on ne devrait tout simplement pas manquer.

 L’observatoire astronomique de Jaipur

L’observatoire astronomique de Jaipur, appelé le Jantar Mantar, est un endroit à découvrir absolument au cours d’un voyage en Inde. Classé sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 2010, c’est le plus beau et le plus grand observatoire en pierre de tout le pays, et peut-être même de tout le continent asiatique. C’était le maharaja Sawâî Jai Singh II qui avait donné l’ordre de le construire, entre 1724 et 1733. Il était un amoureux des expériences scientifiques, des arts, de l’astronomie et de l’astrologie.

Le Jantar Mantar compte une dizaine d’instruments astronomiques avec des sculptures aux formes très contemporaines. Chacun d’entre eux a une fonction. Il y a par exemple le Yantra Raj, une carte céleste qui a une fonction d’astrolabe et le Brihat Samrat Yantra, un cadran solaire qui indique le temps grâce au mouvement de l’ombre du soleil. Il est conseillé de visiter ce monument national avec un guide expérimenté sur le sujet. Ainsi, ce dernier n’hésitera pas à vous consacrer le temps nécessaire. Il se peut que vous ne compreniez pas grand-chose au fonctionnement de ces instruments et à leur utilisation, mais vous serez épaté par leur gigantisme et leur esthétique.

Le temple de Mînâkshî

Pour découvrir le temple de Mînâkshî, mettez le cap vers la ville de Madurai, dans la région du Tamil Nadu, en Inde du Sud. Ce temple, dédié à la déesse Pârvatî et à son époux Shiva, est réputé pour être un grand lieu de pèlerinage hindou. Il est entouré par d’immenses constructions pyramidales appelées « gopuram ». Exemples typiques de l’architecture dravidienne de l’Inde du Sud, ce sont des tours-portails monumentales très richement décorées.

Les façades des tours, resplendissantes sous un flamboiement de couleurs exceptionnelles, sont toutes sculptées d’un foisonnement de statues de dieux et déesses du panthéon indien. On peut passer des heures à les admirer, tellement c’est impressionnant. La plus grande des tours est la tour Sud, qui a été construite en 1559 et qui s’élève à 60 mètres de haut. La plus ancienne est la tour Est, qui remonte à 1216. En tout cas, ce vaste complexe attire une foule de pèlerins.

La cascade de Dudhsagar

Dans les contrées indiennes, d’autres surprises vous attendent également comme la cascade de Dudhsagar. C’est l’un des exemples des merveilles naturelles à découvrir dans le pays des maharajas. Haute de 310 mètres (1 017 pieds) et à la base de chutes à quatre niveaux, elle compte parmi les plus grandes et les plus impressionnantes chutes d’eau en Inde. Elle est située sur la rivière Mandovi, au cœur du parc national de Mollem. Elle délimite la frontière entre Goa et Karnataka, au sud-ouest du pays.

On s’y rend à moto ou en taxi. Vous pourrez admirer cette magnifique cascade après une courte marche dans la forêt indienne avoisinante. Les choses à faire ici sont la baignade et la randonnée jusqu’au sommet. Sinon, vous pouvez juste vous contenter de prendre des photos. Sachez qu’il y a un pont de chemin de fer qui traverse les chutes. Profitez alors du passage d’un train pour obtenir de superbes photos.

Vous pourriez aussi aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :