E-commerce : un système qui touche tous les secteurs d’activité

agence de marketing digital

Avec les nombreuses fonctionnalités qu’offre la technologie, le domaine du commerce a considérablement évolué. En effet, pour acheter un produit, les consommateurs vont tout simplement se connecter sur internet via leur smartphone ou leur ordinateur. Ils visitent plusieurs sites, comparent les prix et le tour est joué. Quels sont les principaux secteurs concernés ? Le commerce en ligne présente-t-il des risques autant pour les vendeurs que les consommateurs ?

Le commerce en ligne : pour quel secteur ?

L’e-commerce est un système de vente qui touche bon nombre de secteurs. L’habillement, le matériel informatique, les téléphones, les appareils électroménagers, les articles de sport, les objets de décoration… on peut voir toute une panoplie de produits sur internet. Toutefois, ce sont les articles de mode et le matériel informatique qui intéressent le plus les consommateurs. Se lancer dans le commerce en ligne offre une grande opportunité pour les entreprises spécialisées dans ces secteurs d’activité. Cela leur permet d’élargir leur clientèle. En effet, par le biais d’un site, les produits en vente sont accessibles par internet. Leur prix, leur utilisation (vidéo, manuel, etc.), leur description sont ajoutés aux photos pour donner les informations nécessaires aux consommateurs. De ce fait, toutes les personnes qui consultent le site ou qui s’y intéressent peuvent devenir des clients potentiels pour l’entreprise. D’autant plus que tous les supports de communication peuvent être utilisés pour les ventes en ligne.

-Entre particuliers

La vente en ligne profite également aux particuliers. En effet, c’est pour eux une solution de se débarrasser des biens qu’ils ne veulent plus et, en même temps, de se faire un peu d’argent de poche. Il peut s’agir de vêtements, de chaussures, de jouets, etc. Cependant, comme c’est à titre occasionnel, aucune démarche administrative n’est indispensable. Par conséquent, ils n’ont pas besoin de créer une entreprise ou avoir un statut professionnel. En revanche, si la vente porte sur des objets nouvellement produits ou fabriqués, se faire enregistrer auprès du RCS est obligatoire. En plus de cela, le vendeur particulier doit payer des charges sociales.

Le commerce en ligne : avantages et limites

-Pour les commerçants

L’internet est un outil de communication très puissant. De ce fait, il constitue un moyen efficace et rapide de promouvoir un produit. En effet, il touche toutes les catégories de personnes de différentes tranches d’âge. En outre, le nombre de consommateurs-internautes ne cesse d’accroître, mais celui des concurrents aussi. C’est pourquoi, il est indispensable d’adopter une bonne stratégie afin de se démarquer, à commencer par la conception de son site. Pour cela, il est possible de faire appel à des agences spécialisées comme LINKEO, une agence de marketing digital à Montpellier. Toutefois, certains commerçants préfèrent se passer d’un professionnel et créent leur site professionnel eux-mêmes. Par ailleurs, il est indispensable qu’un site de vente en ligne dispose de toutes les fonctionnalités nécessaires pour faciliter l’opération (réservation, paiement en ligne, etc.). Mais bien que les consommateurs soient de plus en plus intéressés par ce système de vente, il y en a qui ne sont pas sérieux. Cela est très fréquent lorsqu’il s’agit de vente entre particuliers.

-Pour les consommateurs

Plus qu’une tendance, acheter des produits en ligne est devenu une habitude pour les consommateurs. En effet, il ne suffit pas de beaucoup de temps pour visiter deux ou trois sites afin de trouver le produit recherché. En revanche, si l’on se rend dans le centre commercial, cela peut prendre un temps avant de trouver ce qu’on recherche. D’autant plus que presque tous les articles sont accessibles sur internet.

Mais aussi avantageux qu’il soit, le commerce en ligne a bien des inconvénients. Le plus souvent, les cyberacheteurs se plaignent de leur insatisfaction par rapport à la qualité du produit livré ou l’absence de livraison même. En effet, les produits livrés ne correspondent pas toujours aux images publiées sur le site, ce qui provoque une certaine frustration et mécontentement chez les consommateurs.

Quoi qu’il en soit, que ce soit au niveau des commerçants ou des consommateurs, il est toujours préférable d’être vigilant et de bien vérifier la fiabilité de l’autre partie avant de concrétiser la vente.

Vous pourriez aussi aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :