Comment transporter des marchandises dangereuses ?

Les marchandises dangereuses mettent en danger les personnes, l’environnement et les biens si elles ne sont pas transportées correctement. Le transport de produits dangereux est donc une responsabilité importante qui nécessite beaucoup de planification et de réflexion.

Entre les conteneurs de stockage appropriés, la gestion des températures, la séparation des produits et la gestion des licences, de nombreux paramètres entrent en jeu. Si vous transportez des marchandises dangereuses ou voulez en faire transporter, voici quelques points essentiels à garder à l’esprit.

Familiarisez-vous avec les différentes marchandises dangereuses

Avant de se lancer dans le transport de marchandises dangereuses, il est important de comprendre exactement ce qui est considéré comme une marchandise dangereuse. Il existe généralement neuf classes :

– Explosifs, tels que feux d’artifice ou munitions.

– Gaz, y compris les gaz inflammables (tels que le GPL et les aérosols), les gaz non inflammables (tels que l’hélium ou l’azote) et les gaz toxiques (tels que l’acide nitrique ou l’ammoniac).

– Liquides inflammables, tels que l’essence ou l’acétone.

– Matières solides et substances inflammables, y compris les substances spontanément combustibles telles que le dithionite de carbone ou de calcium, et les marchandises dangereuses lorsqu’elles sont humides, comme le carbure de calcium.

– Substances oxydantes et peroxydes organiques, tels que le chlore de piscine ou le peroxyde de benzoyle.

– Substances toxiques et infectieuses, telles que les cyanures ou les pesticides.

– Substances corrosives, telles que l’acide chlorhydrique.

– D’autres, y compris la glace sèche et les liquides à température élevée comme le bitume.

– Produits de classe mixte, qui ont plus d’une classe.

Les exigences en matière de transport varient selon la classe de marchandises dangereuses. Demandez conseil à ADR CONSEIL TRANSPORT, consultant en fret de marchandises à risque basé à Champigny-sur-Marne.

Les étapes obligatoires pour le transport de marchandises dangereuses

1. Séparez correctement les marchandises

Il est important d’empêcher les classes incompatibles de marchandises dangereuses d’entrer en contact les unes avec les autres, car elles peuvent avoir des réactions très dangereuses, telles qu’une explosion ou le rejet de vapeurs toxiques. De nombreuses marchandises doivent être stockées dans des conteneurs séparés, et certains produits doivent être transportés dans des véhicules complètement séparés.

2. Prenez compte des températures de stockage

Certains produits, tels que les peroxydes, doivent être maintenus en dessous d’une certaine température pour éviter toute réaction.

Veillez toujours aux températures auxquelles vos matériaux doivent être stockés et contrôlez les conditions de votre transport en conséquence.

3. Connaissez vos points d’éclair

De même, il est essentiel de stocker les produits inflammables en dessous de leur point d’éclair, pour éviter les explosions et les incendies. Un point d’éclair est la température la plus basse à laquelle les vapeurs d’un liquide inflammable s’enflammeront.

Différents liquides ont des points d’éclair différents, avec certains points d’éclair inférieurs à 0 degré Celsius. Assurez-vous que chaque membre de votre équipe soit conscient des points d’éclair de vos marchandises avant de les transporter.

4. Préparez convenablement les documents officiels

En ce qui concerne le transport de marchandises dangereuses, les régulateurs peuvent demander des documents à tout moment. Il est essentiel d’avoir en main les documents de transport, fournissant toutes les informations requises sur les marchandises transportées dans le véhicule.

Les documents de transport doivent porter le nom et le numéro de téléphone de l’expéditeur, ainsi qu’une description des marchandises qui doivent répondre à des directives spécifiques.

5. Étiquetez correctement les marchandises

Il est obligatoire d’étiqueter tous les produits dangereux conformément aux exigences du Système Général Harmonisé (SGH) définies par l’ONU. Ceux-ci incluent les conteneurs primaires et secondaires utilisés pour le transport, il est donc important que toutes vos unités de stockage répondent aux exigences d’étiquetage du SGH .

6. Déchargez soigneusement

Suivez de près les protocoles de sécurité lors du déchargement de vos marchandises dangereuses. Assurez-vous de dégager tous les obstacles et de minimiser la circulation (à la fois des véhicules et des humains) dans la zone. Si vous transportez des marchandises dangereuses dans les escaliers, vérifiez que des produits de sécurité adéquats tels que des marches d’escalier en béton sont installés.

Vous pourriez aussi aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :