À l’assaut des plus beaux lagons de la Polynésie Française

bora-bora

Avec plus de 120 îles, la Polynésie abrite quelques-uns des plus beaux rivages et plages du monde. Une aventure dans cet archipel vaut le détour.

Découvrir la beauté des îles polynésiennes à travers ses lagons paradisiaques

La Polynésie est une destination de choix pour les vacanciers en quête de plages de rêve. Ses eaux limpides bordées par des récifs et dominées par un volcan, ne manquent pas de séduire les voyageurs. À cela s’ajoute une riche faune sous-marine qui ravit petits et grands. Découvrez dans notre article quelques-uns de ses plus beaux lagons de l’archipel. 

Bora Bora, l’île la plus connue de l’archipel de la Société

Bora Bora est une de l’archipel de la Société, située à environ 1h de vol de Papeete. Il s’agit d’une des destinations les plus prisées en Polynésie. On s’y rend pour s’offrir des vacances ou une retraite ensoleillée et profiter de plage de sable blanc s’étirant sur des kilomètres. Et outre ses belles plages, ce lieu est rempli d’histoires qui ne manquent pas d’attirer les curieux. En arpentant l’île, on part à l’assaut des 8 canons qui appartenaient à l’armée américaine à la fin de la Seconde Guerre mondiale.

Mais cette île est avant tout connue pour être le joyau des mers australes. Également surnommée Perle du Pacifique ou encore l’île créée par les Dieux, elle propose un voyage mythique. Cette destination attire, notamment par son lagon aux nuances de bleu, habité par des dizaines d’espèces de poissons tropicaux. Repos dans un bungalow sur pilotis, plongée sous-marine, promenade dans une nature luxuriante… autant d’activités sont possibles pour vivre un agréable séjour à Bora Bora.

Le lagon de Rangiroa, un trésor à découvrir sur l’archipel des Tuamotu

De nombreux voyageurs souhaitant sortir des sentiers battus et des circuits ordinaires choisissent des destinations plus authentiques pour découvrir autrement la Polynésie. Parmi celles-ci, l’archipel des Tuamotu s’impose comme un trésor devenu incontournable, notamment grâce au lagon bleu de Rangiroa. Ce dernier constitue l’un des paysages les plus exceptionnels de tout l’archipel. C’est également un véritable paradis des plongeurs. En effet, on y profite d’une excellente visibilité dans l’eau, mais aussi depuis le bateau.

Le lagon peut être visité de plusieurs façons. Toutefois, la croisière constitue l’option la plus appréciée, bien que l’avion propose une belle vue d’ensemble. Il faut compter une heure de trajet pour cette aventure en bateau. Les vacanciers peuvent, entre autres, opter pour des sorties à la journée avec session de snorkeling et barbecue de fruits de mer et de poissons. Néanmoins, il convient d’être attentif aux offres des opérateurs pour trouver celle qui convient vraiment à son séjour. Les voyageurs désireux d’en savoir plus sur les croisières sur le lagon de Rangiroa sont invités à comparer les formules de différents sites avant de faire un choix.

Le lagon de Moorea, un terrain d’aventure exceptionnelle de la Polynésie

Située à quelques kilomètres de Tahiti, l’île de Moorea s’impose comme un autre petit bout de paradis abritant un magnifique lagon. Ce dernier charme ses visiteurs par la couleur de ses fonds marins. Ses peuplements récifaux représentent les caractéristiques des récifs polynésiens, mais aussi la diversité régionale.

Le lagon de Moorea propose des eaux calmes. Et avec les alizés annuels, d’avril à octobre, il devient un terrain de jeu naturel. De nombreuses activités y sont, effectivement disponibles en cette période (planche à voile, paddle debout, ski nautique, pirogue à voile, surf…).  Quant aux plongeurs, ceux-ci tomberont à coup sûr amoureux de l’écosystème corallien et la vie sous-marine de de ce lagon. En outre, pour les passionnés de beaux paysages, ces derniers auront le choix parmi 8 sommets volcaniques pour observer la splendeur de l’île..

Vous pourriez aussi aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :